Plusieurs personnes préfèrent investir dans le domaine de l’immobilier pendant le long terme. Cependant, elles ignorent le placement le plus intéressant et en même temps qui peut rapporter beaucoup. Choisir la SCPI pour devenir rentier immobilier peut être la meilleure solution. Mais pourquoi axer son choix vers cette option ? Qu’est-ce qui démarque la SCPI des autres types de placement ?

La SCPI : une technique simple pour devenir rentier immobilier

Effectivement, la SCPI est une technique simple et efficace pour devenir rentier immobilier. Elle permet aux investisseurs de s’inscrire et d’acheter des parts des biens immobiliers d’une entreprise. Ainsi, ils pourront percevoir des revenus rentables et avec une baisse de taux d’imposition. Il est aussi possible d’investir dans les SCPI à crédit pour devenir rentier immobilier. La banque offre au futur rentier un prêt à consommation ou un crédit immobilier classique selon le profil de celui-ci. Il peut donc le rembourser sur une large durée de 20 ans, ce qui lui permet d’améliorer sa condition de vie. Aussi, le rendement peut dépasser largement le taux d’intérêt de l’emprunt, ainsi, il est possible de soustraire les intérêts de l’emprunt avec le montant des revenus fonciers. L’achat des SCPI au comptant permet au futur rentier d’obtenir une somme dont il peut se servir pour acheter sa part à la SCPI. La plupart des investisseurs qui ont une tranche marginale d’imposition faible trouvent leur bonheur grâce à la SCPI au comptant. Le taux de rendement s’élève à plus de 4 % avec celle-ci. Un futur rentier peut aussi se souscrire à des parts de SCPI grâce à un contrat d’assurance-vie. C’est-à-dire que même après le décès de l’assuré, la somme sera toujours versée dans son compte. Quand il est encore vivant, il reçoit seulement le remboursement des primes versées durant le contrat.

Devenir rentier immobilier : les avantages et inconvénients d’investir dans la SCPI

Avant de choisir la SCPI pour devenir rentier immobilier, il est important de connaitre les avantages qu’apporte celle-ci. Premièrement, un futur rentier profitera du bénéfice fiscal lié aux biens immobiliers. Aussi, il obtient des revenus plutôt réguliers même s’il y a le départ de locataires, ou encore d’autres problèmes liés à cela. Ensuite, il n’a aucun souci de gestion des travaux, des achats, de la recherche de nouveaux locataires ou encore tant d’autres. Effectivement, une société de management s’en occupe et le rentier n’a plus qu’à percevoir les sommes de ses parts. Après, pour investir dans la Pierre papier, il est important de savoir qu’une part peut valoir entre 300 et 1000 euros. Un futur rentier doit également évaluer ce que pourraient être les inconvénients d’investir dans la SCPI. Il est à noter que le frais de sortie est obligatoire par contre il est élevé soit environ 10 %. Puisque la SCPI est un placement à long terme, il faut élargir l’investissement entre 8 et 15 ans voire plus pour bénéficier de tous les avantages cités auparavant.Sinon, tenter un autre type d’épargne comme l’assurance-vie est également une excellente idée.